Jumeaux et plus 95

http://www.jumeaux95.com/

Prévention de la toxoplasmose (Santé)

Malgré des mesures de dépistage importantes, les formes graves de toxoplasmose restent fréquentes : Le nombre de toxoplasmoses congénitales est estimé à 600 cas par an en France, dont 175 avec des séquelles (principalement oculaires).

Lorsqu’une femme contracte une toxoplasmose en cours de grossesse, le parasite est présent dans tout l’organisme au début de l’infection et il est capable de traverser le placenta. Il existe un risque de transmission foetale dans presque 1/3 des cas et donc de toxoplasmose congénitale. Ce risque augmente avec le terme de la grossesse au moment de la contamination maternelle, atteignant 80% à la fin du dernier trimestre.

Les manifestations cliniques de la toxoplasmose congénitale sont très diverses, touchant le cerveau et l’oeil principalement. Leur gravité dépend beaucoup du moment de la contamination au cours de la grossesse. Les atteintes de l’oeil ont une évolution imprévisible durant toute la vie de l’individu.



Une femme qui n’a jamais été infectée devra suivre des mesures de prévention portant avant tout sur l’hygiène et sur des précautions alimentaires ; La consommation de viande contenant des parasites et insuffisamment cuite est à l’origine de la plupart des infections chez l’homme. Les légumes et les fruits insuffisamment lavés, et très exceptionnellement l’eau de boisson peuvent également être source de contamination lorsqu’ils ont été souillés par les parasites.

- Se laver les mains :

-surtout après avoir manipulé de la viande crue, des crudités souillées par de la terre ou avoir jardiné

-avant chaque repas

- Bien cuire tout type de viande (y compris la volaille et le gibier). En pratique, une viande bien cuite a un aspect extérieur doré, voire marron, avec un centre rose très clair, presque beige et ne laisse échapper aucun jus rosé.

La femme devra, en plus, être suivie régulièrement d’un point de vue sérologique (une prise de sang par mois)

Les mesures suivantes n’apportent pas de garantie supplémentaire vis à vis de la toxoplasmose :

- l’utilisation de l’eau vinaigrée pour le lavage des végétaux,

- l’utilisation de l’eau de Javel pour le nettoyage de la litière du chat,

- l’analyse des selles du chat ou la recherche d’anticorps dans son sang (sérologie).